A la frontière du Cantal et de la Haute-Loire, à 30 minutes de Brioude, un vaste plateau s’étend : Ally-Mercoeur et ses terres caressées par le vent. Là, il est d’ailleurs possible de visiter d’anciens moulins à vent et même d’y dormir ; de construire des cerfs-volants ; de découvrir le secret des éoliennes. Mais pas seulement… A Ally , l’association Action Ally 2000 vous invite à descendre vers le centre de la terre, dans les anciennes mines de La Rodde . Un voyage qui saura séduire les amateurs de géologie, de science et d’histoire…

Voyage entre ciel et centre de la terre à la découverte des secrets d’Ally

Les moulins à vent, rois du plateau d’Ally

Autrefois, Ally comptait plus de 1000 habitants et 10 moulins à vent. Parmi eux, 7 persistent encore sur ce grand plateau perché à 1.000 m d’altitude. Et si les premiers moulins d’Ally étaient médiévaux, ceux qui résident sur place sont tout de même plus récents, du XIXe siècle. Tous restaurés voir transformés, au fil des années, entre 1971 et 2009.
Le moulin de Pargeat, emblème de la commune, a été le premier moulin restauré, en 1971, avant une nouvelle rénovation en 2002-2003. Ouvert aux visites libres ou guidées de 10h à 12h30 et de 14h à 18h dès le 2 juillet, c’est aussi là que l’association Action Ally 2000 propose une animation de fabrication de cerfs-volants . Et pour ceux qui n’ont pas l’âme à bricoler, « cette année, nous allons aussi en proposer à la location », précise Alban Désimeur, le directeur.

Le moulin panoramique porte bien son nom. Vitré et haut perché, il surplombe le village offrant une vue imprenable sur les monts et puys auvergnats. C’est aussi de là que l’association Action Ally 2000 embarque les visiteurs à la découverte du parc éolien d’Ally-Mercoeur et ses 26 éoliennes. Ces géantes permettent de fournir l’électricité nécessaire au quart du département de la Haute-Loire ! Retracez avec l’association, l’histoire de l’énergie du vent… Rendez-vous sur place de 14 à 18 heures tous les vendredis, samedis et dimanches à partir du 2 juillet.

Le moulin à Paroles est le dernier des moulins d’Ally à s’être arrêté, en 1956. Autrefois appelé le moulin de la Maison Blanche, il a été transformé en 2009 en moulin à paroles… Il suffit en effet de s’en approcher pour qu’il prenne vie et se mette à raconter son histoire, celle des anciens meuniers du pays et plein d’autres témoignages… Une expérience unique en visite libre et gratuite tout au long de l’année.

Partir à l’aventure dans les entrailles de la terre sur la trace des mineurs d’autrefois

Mieux vaut ne pas avoir de problèmes de dos, ni être claustrophobe ! En effet, difficile de prendre ses aises dans les galeries antiques des mines de La Rodde ouvertes à la visite. Grâce à l’association Action Ally 2000, glissez-vous dans la peau d’un mineur et remontez le temps à travers plus de 2 000 ans d’histoire et d’exploitation des mines d’Ally. 250 mètres de souterrains sombres et humides à travers lesquels on ne peut qu’imaginer le dur labeur des hommes et enfants qui y travaillaient… Plomb, argent, antimoine… Saurez-vous reconnaître le bon filon ?

Une visite à la fois scientifique et historique dans un lieu qui, bien que sécurisé, demeure authentique. Vous êtes passionnées d’archéologie, de géologie et de minéraux ? Bonne nouvelle ! L’aventure continue ensuite par un atelier de recherche de minéraux avec un spécialiste. Il n’y a qu’à s’armer d’une loupe, d’un marteau, et place à la pratique !

De nouveaux ateliers plus naturalistes sur le thème de la biodiversité pourraient aussi être testés cet été. Car aujourd’hui, ce sont les araignées, chauves-souris et autres amphibiens qui peuplent ces kilomètres de galerie… La nature reprend toujours ses droits.

Théâtre, randonnée… les animations estivales d’Ally à noter dans l’agenda !

Soirées théâtre les vendredi 15 et samedi 16 juillet à partir de 21 heures à la Mine de la Rodde avec la compagnie l’Etoile Filante et leur pièce “Nuit des étoiles”. Un concert de violon est aussi prévu. Une chasse aux trésors ainsi que plusieurs autres animations seront organisées les après-midis. Buvette sur place.
La fête des moulins aura lieu le dimanche 24 juillet avec une buvette et plusieurs animations autour des moulins d’Ally sur l’après-midi.
Randonnée nocturne suivie d’une potée le vendredi 5 août au départ de la salle polyvalente à 20 h 30. Réservation obligatoire.

Deux moulins à vent transformés en gîtes pour des nuits insolites.
A Ally, deux moulins ont aussi été rénovés en gîtes de charme. De quoi passer une nuit insolite ! Rassurez-vous, pas question de dormir dans des sacs de farine ! Les petits gîtes d’environ 20 m² ont été rénovés au début des années 2000 en logis confortables et charismatiques.
Le moulin de Montrome implanté sur un terrain de 300 m² avec vue est équipé, au rez-de-chaussée, d’une petite cuisine et d’un coin repas, et à l’étage d’une chambre, flanquée de sa salle d’eau. Idéalement placé, il permet de rejoindre les mines de La Rodde à pied.

A seulement 3 km de là, le moulin La Meunière aménagé de la même façon que le premier, surplombe quant à lui la vallée, offrant une belle vue sur la campagne et ses éoliennes. De plus, les deux gîtes sont à une quinzaine de minutes de route de Lavoûte-Chilhac , son prieuré clunisien, de l’Allier, ses coins baignade et sports d’eaux-vives.

Avec l’Auberge Paysanne d’Ally, les traditions sont dans l’assiette

A Ally, on peut donc passer des nuits originales, mais aussi manger de bons petits plats grâce à l’Auberge paysanne d’Ally et sa cuisine à la fois traditionnelle et gourmande. Une auberge riche d’histoire. Car elle est l’unique survivante, après bien des péripéties, des 13 cafés-restaurants qui jalonnaient la commune au XIXe siècle.

Alors qu’après-guerre, la petite commune d’Ally se meurt… Il faudra attendre les années 80 pour que 7 familles d’agriculteurs locales redonnent au village un nouveau souffle, en rouvrant l’ancienne auberge… « Et ils vont avoir un succès fou, principalement grâce au bouche-à-oreille », raconte Maryse Chaume, l’une des trois gérantes de l’auberge actuelle. Un succès tel, que l’auberge sera rapidement reconstruite, plus grande, à l’emplacement qu’elle occupe aujourd’hui dans le bourg d’Ally.

Puis dans les années 90 est né l’atelier de transformation voisin, permettant à l’Auberge Paysanne d’Ally de commercialiser ses propres produits : saucissons, pâtés, terrines, tripous… puis produits frais. « C’est l’époque où nous avons commencé les marchés : Brioude le samedi, Cournon le dimanche… », qui persistent encore aujourd’hui. “Désormais, nous allons aussi deux ou trois fois par mois dans le midi, du côté d’Orange et Avignon pour des ventes de caissettes de viande”.

Enfin, pour ne rien gâcher, l’Auberge Paysanne d’Ally c’est une cuisine locale et savoureuse avec 4 menus sur la carte.
Le Traditionnel : charcuterie maison, omelette, salade, fromage et dessert.
Le Campagnard : charcuterie maison, pomme de terre au four, rôti ou tripous d’Ally, salade, fromage et dessert.
Le Truffade : charcuterie maison, truffade, salade, fromage et dessert.
Et le petit dernier, le menu Découverte, créé par le jeune cuisinier Emmanuel Vidal, dernier arrivé dans l’équipe de 16 associés de l’auberge, en 2016. Un menu surprise qui n’est pas toujours proposé, mais qui suit les envies du jeune chef : charcuterie, pied de cochon pané, tartare de tomates au chèvre, truite ou melon, deux viandes aux choix pour le plat principal accompagnées de petits légumes, fromage, et pour terminer en beauté, une assiette gourmande flanquée de sa glace artisanale. « Nous en avons même au lait de chèvre ! » lance Maryse Chaume.

L’Auberge Paysanne d’Ally est ouverte tous les dimanches du 1er mai au 15 novembre sur réservation. A partir du 14 juillet et tout le mois d’août : les mardis, mercredis et jeudis midi, et les vendredis, samedis, dimanches midi et soir. Le reste de l’année, l’auberge est ouverte sur réservation pour des groupes de minimum 25 personnes. N’hésitez pas à appeler !

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu