Voilà 160 ans que Joseph Rumillet-Charretier, herboriste et apothicaire passionné a donné naissance à la Verveine du Velay. 160 ans qu’elle termine nos repas ou réveille nos apéritifs de son vert vif et son goût fruité. Le fruit d’une recette aussi ancestrale que secrète, transmise de génération en génération. Un secret que détiennent aujourd’hui Céline Massardier, la responsable du site de Saint-Germain-Laprade, mais surtout Alexis Lamaud, le précieux maître distillateur de la Distillerie Pagès Vedrenne.

Tout d’abord, un peu d’histoire…

C’est en 1859 que née la « Grande Distillerie du Velay Rumillet-Charretier » au cœur de la ville basse du Puy-en-Velay. Quelques décennies plus tard, en 1886, elle passe aux mains de Victor Pagès, son cousin par alliance. En 1906, un nouveau bâtiment est construit dans le quartier Saint-Jean. Reconnaissable entre tous, « l’Immeuble de la Verveine », surmontée de son dôme de vitraux multicolores (signés Charles Borie), veille encore aujourd’hui sur la place Cadelade. Le bâtiment est d’ailleurs classé et inscrit aux Monuments Historiques.

Distillerie Pagès de verveine du Velay au Puy-en-Velay en Haute-Loire, Auvergne

Dans les années 50, avec l’arrivée de l’ambitieux Raymond Julien-Pagès, la Verveine du Velay prend un détour international et s’exporte en France comme à l’étranger. C’est également à cette époque que naissent les thés et infusions Pagès. 160 ans plus tard, la Verveine du Velay est devenue un emblème de la gastronomie auvergnate et attire toujours les Chefs d’ici et d’ailleurs qui en exploitent régulièrement des richesses gustatives.

Le mariage d’une tradition ancestrale et de la modernité

« La verveine est cultivée ici, dans notre jardin, juste derrière la distillerie… » Pour être maître distillateur chez Pagès, il faut donc avoir la main verte. Aussi verte que le précieux liquide dont des milliers de litres vieillissent tranquillement en fût de chêne, entre les murs de la célèbre distillerie ponote. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en 160 ans, la liqueur emblématique du Velay n’a pas pris une ride.

Au contraire, elle se bonifie avec l’âge. Ou plutôt, elle se diversifie ! L’originelle Verveine du Velay verte à 55 % s’est en effet déclinée en Verveine Gold à 40 % et Extra, elle aussi à 40 %. Mais aussi en Verveine Bio à 30 % et en Petite Verveine du Velay apéritive à 18 %. Mais Pagès joue aussi la carte de l’exotisme avec des liqueurs plus originales et colorées : mangue, coco, litchi, banane, cerise… Car chez Pagès Vedrenne comme dans toutes les Entreprises de patrimoine vivant (EPV), tradition et savoir-faire n’excluent pas la modernité.

Verveine du Velay Pagès, tradition et savoir-faire au Puy-en-Velay en Haute-Loire, Auvergne

Mais la boutique Pagès de Saint-Germain-Laprade regorge aussi de plein de surprises non alcoolisées ! Pagès Vedrenne, ce n’est pas que de la liqueur ! La Verveine du Velay se décline sous toutes les formes : bonbons, nougats, moutardes, sirops, savons, chocolats, cosmétiques, sirops, et même des affiches et posters vintages pour refaire sa déco ! Finalement, Pagès Vedrenne, c’est aussi des idées cadeaux.

Les secrets de fabrication de la Verveine du Velay vous intéressent ?

La Distillerie Pagès ouvre ses portes aux visites guidées. L’occasion de découvrir l’histoire du célèbre élixir ponot et les secrets de sa fabrication grâce aux précieuses explications du maître distillateur, Alexis Lamaud. A mi-chemin entre distillerie et musée, au milieu des alambics et fûts de chêne, on traverse plusieurs salles, jusqu’à ce que peu à peu, la Verveine du Velay se dévoile… Mais jamais complètement ! Car depuis 160 ans, la dame garde précieusement son petit jardin secret.

Distillerie Pagès ouvre ses portes aux visites guidées au Puy-en-Velay en Haute-Loire, Auvergne

Les étapes de fabrication de la Verveine du Velay

1 – LA CULTURE
Alexis Lamaud, le maître distillateur, cultive, récolte et sèche les plants verveine qu’il a préalablement plantés dans le jardin de la distillerie. La verveine est plantée au printemps, fin mai, et récoltée à l’automne (septembre/octobre).

2 – APPROVISIONNEMENT EN AUTRES PLANTES SECHEES
Une fois sèche, la verveine est agrémentée nouvelles plantes, épices et aromates, dont le maître distillateur seul a le secret.

3- MACERATION
Verveine séchée et mélange de plantes sont mis à macérer dans de l’alcool à 90° pendant 6 à 9 mois.

4 – DISTILLATION
C’est là que les 7 alambics en cuivre rouge de la distillerie se mettent en marche. Certains datent des années 30 ! Pendant 17 heures, ils s’évertuent à capturer le meilleur des vapeurs aromatiques qui créeront le corps de la future Verveine du Velay.

5 – VIEILLISSEMENT
Cet alcoolat, la liqueur de verveine fraîchement distillée, est alors additionné à de l’eau et un mélange d’autres ingrédients (genévrier, miel, fleur de noix de muscade, thym et autres fleurs secrètes…) Le tout, doit ensuite dormir en fût de chêne pendant au moins un an avant d’être filtrée.
1 an pour la verveine verte et jaune, 2 ans pour l’extra et jusqu’à 10 ans pour les cuvées spéciales.

6 – EMBOUTEILLAGE
C’est la seule étape qui ne se déroule pas sur place à Saint-Germain-Laprade. La liqueur est envoyée dans un site d’embouteillage à Turenne (19). 60.000 litres de Verveine du Velay sont produits dans la Distillerie Pagès Vedrenne chaque année.

Des animations et ateliers tout au long de l’été

La Distillerie Pagès propose également des visites plus ludiques, pour les grands comme pour les petits. Avec par exemple une chasse au trésor « Sur les pas de Verveinia » pour les familles. Parviendrez-vous à retrouver le grimoire ancestral contenant la précieuse recette de la Verveine du Velay ?

Pour une découverte de la Verveine du Velay dans la joie et la bonne humeur, la Distillerie Pagès propose, cette fois pour les plus grands, un atelier cocktails ! Avec réalisation et dégustation de breuvages.

Et pour les plus gourmands, ceux qui ne voient que les choses en grand ! La Distillerie Pagès propose « l’Expérience Verveine ». L’occasion de déguster un cocktail accompagné de spécialités régionales salées et sucrées autour de la Verveine du Velay.

En savoir plus

Fermé

Distillerie de la Verveine du Velay Pagès

ZA Laprade (RN88, sortie n°48)
202 Avenue René Descartes
43700 Saint-Germain-Laprade
Calculer mon itinéraire

Thématiques

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu