Entrer dans l’atelier de Pascale et Stéphane Richy, c’est un rendez-vous avec 40 ans de savoir-faire. C’est comme un voyage dans le temps, à travers les siècles d’Histoire ou parfois des univers plus époustouflants… C’est la fusion de 4 passions : celle du théâtre et du spectacle, celle de l’histoire, puis de la couture et des étoffes. Autant de passions qui donnent naissance à ces costumes « Made in Haute-Loire ». Bienvenue dans cet atelier pas comme les autres.

Pas comme les autres, car leur savoir-faire est unique, le fruit de 40 ans de recherches dans l’habillement. Pas comme les autres, car à l’Atelier du Chat Botté, on réalise un costume de A à Z, dans tout ce qu’il contient. Toutes ses parties textiles : le pantalon ou la jupe, la culotte, le gilet, la veste… Mais aussi tous ses accessoires : boutons, chapeaux de feutre, de plumes ou de fourrure, ceintures, bottes et chaussures, sacs, bourses et autres bijoux… C’est simple, à l’Atelier du Chat Botté, on sait tout faire. Et d’ailleurs pas n’importe comment !

Ce qui fait l’unicité de l’atelier ponot, ce sont surtout ses techniques. Celle de Pascale Richy, chef costumière, dont la spécialité réside dans la coupe des vêtements à la manière de l’époque dont ils sont issus. Son savoir-faire s’appuie sur des recherches pointues en matière de styles, de modes, de matières et de techniques de confection, pour des costumes toujours plus fidèles aux originaux. A l’Atelier du Chat Botté, on fait finalement un travail d’historien autant que de couturier.

Afin de copier les objets originaux, nous cherchons les anciens modes opératoires et identifions les matières utilisées.

Stéphane Richy à l'Atelier du Chat Botté au Puy-en-Velay en Haute-Loire, Auvergne

Autrement dit, que le costume soit du Moyen-Âge, de la préhistoire, de la Révolution ou de la Grande Guerre, il est réalisé selon les techniques de l’époque. Plus que de simples costumes,  ils sont des reconstitutions haut de gamme, documentées et historiques.

Des techniques que Pascale et Stéphane Richy connaissent sur le bout des doigts et mettent un point d’honneur à transmettre à leurs jeunes apprenties. « Ce qui fait que quand nous sommes de retour à l’école, nous ne faisons rien comme tout le monde ! » Mais finalement, n’est-ce pas là toute la richesse de cet atelier ?

Apprentie à l'Atelier du Chat Botté au Puy-en-Velay en Haute-Loire, Auvergne

Ici, il n’y a d’ailleurs pas que machines à coudre, des étoffes et costumes… On y trouve aussi une bibliothèque bien garnie. Des études menées par des historiens, historiens de l’art et archéologues, des planches et relevés historiques de vêtements, d’anciens traités de coupe… « Des centaines de livres qui parlent de costumes et des modes de fabrication au cours du temps », soulignent-ils.

Une multitude de métiers réunis en un seul lieu

Et en 40 ans, autant dire que la liste des savoir-faire de l’Atelier du Chat Botté s’est largement développée. Pascale et Stéphane sont couturiers, certes, mais aussi chapeliers, maroquiniers, bottiers et cordonniers, orfèvres, modeleurs, dinandiers, brodeurs, passementiers, teinturiers… Ils ont finalement plusieurs métiers, plusieurs cordes à leur arc. Voilà leur particularité !

Création de chapeaux historiques à l'Atelier du Chat Botté au Puy-en-Velay en Haute-Loire, Auvergne

Raison pour laquelle nombreux sont ceux à leur faire confiance à travers la France et le monde : des artistes et troupes de théâtre, de danse ou d’opérette, des musées, espaces d’exposition, « mais aussi, des clients spécialisés dans les reconstitutions historiques » venus d’Europe, des Etats-Unis ou du Canada. Enfin, même si ce n’est pas leur clientèle principale, des particuliers peuvent aussi très bien aller les voir. D’autant que leur showroom en plein centre-ville du Puy-en-Velay propose, entre autres, des pièces disponibles à la vente, notamment pour les célèbres Fêtes Renaissance du Roi de l’Oiseau.

Le savez-vous ?

Les petites mains expertes de l’Atelier du Chat Botté ont réalisé, en 2022, un costume brodé de 300.000 paillettes métalliques colorées pour le célèbre clown Jean Lambert-Wild. Un véritable travail d’orfèvre qui a nécessité 8 mois de recherche et de labeur.

Un lieu de transmission de savoirs uniques

Plus qu’un simple atelier, L’Atelier du Chat Botté est aussi centre de formation et de stages, pour les costumiers, intermittents du spectacle, couturiers ou amateurs avertis d’histoire vivant pour acquérir de nouvelles compétences. « Nous proposons des formations professionnelles, des stages sur le costume et les accessoires, pour le spectacle, le cinéma et l’histoire vivante. Ainsi que des formations éligibles au Compte personnel de formation par l’organisme Maya Campus.

Le  Chat Botté Costumier au Puy-en-Velay made in Haute-Loire, Auvergne
Chargement en cours
Chargement en cours

Les Entreprises de patrimoine vivant, un label prestigieux qui contribue à l’attractivité du territoire

Techniques traditionnelles d’un côté, puis recherche perpétuelle et innovations de l’autre. Tel est le brillant paradoxe qu’entretient L’Atelier du Chat Botté, mais aussi toutes les autres entreprises labellisées Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV). Elles sont 13 en Haute-Loire à concilier ainsi innovation et tradition, savoir-faire et création, travail et passion, ou encore patrimoine et avenir, tout cela, à l’échelle locale voire internationale.

Thématiques

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu